Comment aider les personnes trans dans leurs parcours médicaux

Comment aider les personnes trans dans leurs parcours médicaux

Petit rappel : il est important de savoir que toutes les personnes trans ne font pas forcément de transition médicale. Certaines se contentent de changer leur.s prénom.s et accords au sein de leur entourage.

Les parcours des personnes trans peuvent se révéler être une successions d’obstacles quand il s’agit de trouver des médecins qui peuvent ou veulent prendre en charge leur transition.

De façon générale, une personne trans peut avoir besoin d’un médecin généraliste, d’un.e endocrinologue, d’un.e psychiatre, de chirurgien.ne.s, etc.
Mais la santé ne s’arrête pas là pour tout le monde. Certaines personnes ont besoin d’un suivi ORL, ophtalmologique, psy, ou encore gynécologique.
Ce qui peut s’avérer être une source d’angoisse quand les papiers d’identité (mutuelle, carte vitale, etc.) ne sont pas encore modifiés.

Comment savoir si l’unique dermatologue de la ville n’est pas transphobe ?
Comment savoir savoir si l’endocrinologue près de chez soi serait favorable à prescrire un traitement hormonal à une personne trans ?
Parfois, il n’y a qu’une seule solution : demander directement au médecin.
Cela est possible pour tout le monde. Personne cis (=non trans) comme personne trans.

Voici une liste non exhaustive (et qui se complétera si besoin) des questions que vous pouvez poser à vos médecins.

Médecin généraliste (et/ou endocrinologue):

  • « Pouvez-vous envisager de prendre en charge des personnes trans parmi vos patient.es ? »
  • « Seriez-vous susceptible de prescrire et renouveler des ordonnances de traitement hormonal à des personnes trans ? »

Gynécologue :

  • « Pouvez-vous envisager de prendre en charge des personnes trans parmi vos patient.es ? »
  • « Un homme trans peut-il faire parti de vos patients pour avoir un suivi gynéco tout en étant considéré comme un homme ? »

Chirurgien.ne (reconstruction esthétique ou non) :

  • « Pouvez-vous envisager de prendre en charge des personnes trans parmi vos patient.es ? »
  •  » Pourriez-vous effectuer des actes chirurgicaux sur des personnes trans ? » (Préciser si besoin : hystérectomie, mammectomie, mammoplastie, reconstruction génitale, reconstruction faciale, etc.)

Psychiatre :

  • « Pouvez-vous envisager de prendre en charge des personnes trans parmi vos patient.es ? »
  • « Faites vous des attestations pour les personnes trans, leur permettant ensuite d’accéder au traitement hormonal ? »
  • « Si oui, en combien de séances est-il possible de recevoir l’attestation ? »

Pour n’importe quel médecin (ophtalmo, dentiste, etc.) :

  • « Pouvez-vous envisagez de prendre en charge des personnes trans parmi vos patient.es ?

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire